Une bien longue histoire...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une bien longue histoire...

Message  Mini-Tempete le Mer 2 Sep - 11:44

Bonjour à tous, si vous avez du temps devant vous, alors mon histoire peut vous intéressez... Car c'est un bien long récit qui vous attend. Mais tout d'abord, sachez que je me prénomme Mini-Tempete, disciple du dieu des guerriers, le dieu Iop. L'histoire qui va vous être conter est la mienne, alors installez vous bien, ça va commencer...

Chapitre 1: une naissance bien mystérieuse

Tout commença un mystérieux soir du mois de Septange, dans un petit village du nom d’Astrub. Cette journée du 8 Septange 638 avait été particulièrement agréable : l’été touchait à sa fin, mais une douce chaleur se faisait encore sentir, pour le plus grand plaisir des paysans. Car c’était l’époque des moissons, et on pouvait voir tout le village s’affairer dans la joie et la bonne humeur. La récolte était bonne, le temps clément, et on entendait même quelques pious chanter de ci de là... C’était une journée ordinaire, ce qui n’enlevait rien au bonheur des travailleurs.
Quand vint le soir, tous les habitants prirent place autour de la grande table du village pour souper ensemble en admirant le coucher de soleil qui clôturait cette journée de la plus belle des manières. Le nuit tomba ensuite petit à petit, laissant la soirée se poursuivre tranquillement. Les discussions se succédaient : on parlait des dernières histoires du village, de la paix instable qui régnait entre Bonta et Brakmar, de la moisson... Expérience, le chef du village, était un des rares survivants de la dernière guerre qui avait eu lieu entre les deux cités mythiques. Des rumeurs couraient sur son extraordinaire puissance, mais personne ne l’avait réellement vu combattre depuis ce dernier affrontement. Quand quelques jeunes curieux venaient lui demander de raconter, il répondait seulement : « Ce n’est pas une belle histoire... », et son visage devenait tout à coup plus dur. Mais ce soir, peut être était ce sous l’effet de la célèbre bière du village, il expliqua ce que lui et beaucoup d’autre avait vécu : « Les miliciens venaient nous chercher dans nos familles, commença-t-il d’une voix rauque. Tous, même les jeunes et les disciples du dieu de la Fortune, personne n’y échappait. Et nous avons combattu ... La plupart y ont laissé leurs vies, sans savoir pourquoi ils se battaient. Nous nous battions parfois contre des amis, des voisins... Tout dépendait de l’alignement de celui qui était venu nous chercher. » Il marque une pause, s’apercevant par la même occasion que tout le monde l’écoutait. Puis il poursuivit : « Tout à été ravagé, et quand enfin le combat s’est arrêté, le monde des Douzes était anéanti. Voila pourquoi vous devez tout faire pour que ça ne recommence pas, la guerre ne mène à rien ». Il reprit une gorgée de bière et mit fin à l’histoire en ajouta : « Sur ce je ne voudrais pas vous gâcher la soirée, dit il avec un sourire forcé, Bonne nuit. » Et il se leva pour regagner sa demeure.
En chemin, un peu à l’écart de la fête, il croisa Silk le vieux sage. Celui-ci lui dit simplement en devinant les tourments que lui causaient ses souvenirs : « C’est une nuit magnifique », un demi sourire aux lèvres. Car il le connaissait bien ce fière guerrier, ayant combattu à ses cotés lors de la grande Guerre. Cette guerre... la fin ou le début de tout, c’était une question de point de vue. Le vieil Enutrof se leva ensuite et parti lui aussi en direction de sa maison. De là il surplombait le village et avait une vue imprenable sur le ciel. Un ciel d’ailleurs peu ordinaire cette nuit : sur l’immensité d’un noir profond se détachait une multitude d’étoiles comme il n’en avait vu qu’une seule fois dans sa vie : « Il va se passer quelque chose d’important ce soir, se dit-il. » Et il avait raison.

Le village venait tout juste de s’endormir quand une centaine d’étoiles filantes apparurent dans le ciel. Silk se redressa. Le temps semblait tout à coup figé, plus rien ne bougeait hormis ces mystérieuses trainées lumineuses. Même le vent était tombé... Quelques secondes plus tard, les étoiles se rassemblèrent en un point au dessus de la grande forêt des Abraknydes avant de se séparer, partant dans toutes les directions. Elle illuminèrent le monde des Douzes d’une douce lumière bleutée dans laquelle scintillait une sorte de poussière qui se déposait sur le sol comme une bénédiction. Le monde se métamorphosa alors sous les yeux du vieil homme : des fleurs d’une beauté sans nom apparurent un peu partout, l’eau des rivières se mit à briller à la manière de milliers de diamants, la végétation brûlée sous le soleil assassin de l’été retrouva sa splendeur perdue, et tout prit un aspect féérique... Le vieux sage contemplait, ébahis par la beauté de ce monde digne des dieux. Quand il parvint enfin à détacher ses yeux de ce fantastique paysage, il regarda une nouvelle fois le ciel, et vit disparaitre les étoiles à l’horizon, laissant l’obscurité reprendre peu à peu ses droits, comme si celle-ci chassait une vision incroyable, inventée de toute pièce par son esprit fatiguée.
« Cela s’est-il vraiment passé ? » Telle était la question que se posait le vieux sage. Il regarda son sablier : cela avait été si bref... laissant son regard errer dans les profondeurs de la nuit, il aperçut un point lumineux prêt du zaap du village. Intrigué, il se releva péniblement et décida d’aller voir. En marchant, il fût rejoint par Expérience. L’esprit trop occupé par ses souvenirs, il n’avait pu trouver le sommeil et avait lui aussi assisté à cet étrange prodige. Les deux hommes se regardèrent sans échanger un mot, sachant aussi bien l’un que l’autre qu’ils étaient là pour les mêmes raisons. Le village dormait toujours...
Quand ils arrivèrent prêt de l’étrange source lumineuse, ils marquèrent un temps d’arrêt. Devant la statue dédiée au dieu Iop se trouvait une sorte de sphère faite de lumière qui illuminait toute la place. Retrouvant en premier ses esprit, le valeureux chef s’avança prudemment. Il s’arrêta à quelques mètre de la sphère, distinguant à l’intérieur comme une forme humaine. Il se tourna vers son vieil ami, qui, l’air grave, lui fit signe d’avancer. Expérience s’approcha lentement. Tout à coup la lumière devint plus forte, le dérobant au yeux de Silk. Le grand chef était rentré dans la sphère et se trouvait maintenant nez à nez avec un nouveau né que portait un homme ressemblant à s’y méprendre à un iop. Expérience garda le silence, attendant que l’inconnu prenne la parole. Après quelques minutes passées à s’observer, l’inconnu se décida enfin à parler : « Expérience, c’est ton dieu lui-même qui m’envoie. Tu as été choisis pour recevoir un des enfants des étoiles arrivés cette nuit. C’est une lourde tache qui t’es proposé car ces enfants auront un destin exceptionnel. » Il marqua une pause, observant le grand guerrier qui ne bronchait pas, puis reprit : « Si tu l’acceptes, tu seras chargé de son éducation jusqu’à ce qu’elle soit enfin prête à accomplir sa destinée.
- Elle ? répondit, surpris, Expérience.
- Oui c’est une fille, dit l’envoyé des dieux avec un sourire. »
Expérience réfléchit quelques instant, regardant l’enfant que tenait l’homme dans ses bras.
« Très bien, j’accepte la mission que m’ont confier les dieux, dit-il finalement.
- Nous n’en attendions pas moins de toi, répondit le messager. Au fait elle s’appelle Mini-Tempete. » Et il lui remit l’enfant. Lorsque le grand chef la prit dans ses bras, la lumière ainsi que le messager disparurent : « Bonne chance » furent ses dernières paroles.
En voyant son ami réapparaitre avec qqch dans les bras, Silk, curieux, s’approcha. Quand il arriva prêt du grand Iop, il s’aperçut qu’il était livide. Il regarda ensuite l’étrange paquet qu’il portait, et s’aperçut stupéfait qu’il s’agissait d’un enfant. Il interrogea son ami du regard, mais celui-ci était incapable d’articuler deux mots. Il l’invita donc à venir chez lui boire un petit remontant.
Quand Expérience eut repris ses esprits, il raconta à l’Enutrof ce qu’il s’était passé. Voyant sa mine déconfite, le vieux sage ne put s’empêcher de rire avant d’ajouter plus sérieusement : « Eduche la comme n’importe qu’elle enfant, plus tard nous aviserons, de mon coté, il me semble avoir lu quelque chose au sujet de ces enfants, je vais chercher. » Son ami ne répondant pas et n’ayant toujours pas lacher l’enfant des dieux, il ajouta en souriant : « Tu vas voir, c’est super d’être père ! »
Silk raccompagna son ami chez lui, et en profita pour lui expliquer comment s’occuper de la petite. Le grand guerrier avait l’air complètement perdu, ce qui faisait sourire le vieu sage. Ceci étant fait, il retourna chez lui pour mettre la main sur ce fameux parchemin qui lui en apprendrait plus sur ces enfants. En arrivant dans sa bibliothèque, il eut un moment de découragement : « Nom d’un Bwork ! Autant chercher un tofu dans les entrailles du Minotot.. » Mais après quelques heures de recherches acharnées, il le retrouva enfin. Il le déplia et... le parchemin était illisible.
« Super, bougonna l’Enutrof, et bien nous verrons... »


Vous êtes arriver jusque là sans vous endormir? Je vous en remercie Surprised J'aimerais beaucoup connaitre vos commentaires et pour ce qui est de la suite... Elle est en cours d'écriture.
avatar
Mini-Tempete

Messages : 29

Feuille de personnage
Niveaux: 133
Race: Iop Iop
Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une bien longue histoire...

Message  Giannipetit le Mer 2 Sep - 15:20

Très belle histoire, j'attends la suite avec impatience.

_________________
Giannipetit, directeur de la Gazette d'Hécate.
avatar
Giannipetit
Directeur de la Gazette d'Hécate

Messages : 770
Age : 24

Feuille de personnage
Niveaux: 199
Race: Xélor Xélor
Guilde: ---Hades---

Voir le profil de l'utilisateur http://gazette-dhecate.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum